1 AVRIL,ET SI AUJOURD'HUI ON SOURIAIT ?




Hello tout le monde ! 
En ce premier Avril, je reviens vous parler du sourire, de son pouvoir mais aussi de la bonne humeur en général. Ce matin, je me suis fait avoir par mon copain, qui a décidé de me faire un poisson d'Avril. 
Cette petite blague m'a donné le sourire et je me suis rendue compte qu'avec tout ce qui se prépare dans ma vie, je n'avais pas vu le mois d'Avril arriver (et que je n'avais pas préparé de poisson d'Avril pour mes amis alors que je le fais chaque année). Donc voilà, j'ai eu une petite prise de conscience que je voulais partager avec vous, sur le tas. Parce que oui, cet article n'est pas que pour vous, mais aussi pour moi. 


Depuis quelques temps, je me rend compte que je me prend trop la tête pour de petites choses sans importance et que je délaisse des moments marrants et plaisants. Maintenant que je le remarque réellement, j'aimerais changer ça en me lançant un petit défit, en me donnant quelques objectifs pour les jours à venir. 
Si vous aussi vous êtes en période d'examens, ou tout simplement fatigués de vos journées, je vous propose ce petit challenge afin de sourire un peu plus souvent. Prêt ? 

1 — Devenir plus patient. 
Ouais... plus facile à dire qu'à faire. Mon copain vous le dira : Je suis une impatiente maladive ! Je déteste attendre et je veux que tout arrive tout de suite. C'est désagréable pour mon entourage, mais aussi pour moi, donc j'aimerais essayer de prendre mon temps, de laisser les choses arriver à leur rythme, d'utiliser ce temps d'attente pour me préparer, pour profiter. Donc au lieu de criser parce que je suis impatiente d'avoir passé mes examens, de rendre visite à ma famille cet été... je révise et prévois mon voyage !

2 — Prendre le temps d'observer. 
Combien de fois je suis allé en ville en passant d'un point A à un point B sans regarder tout ce qu'il y avait entre ces deux points ? Je n'avais même pas remarqué qu'il y avait une boîte postale à deux pas de chez moi (ça m'aurait évité vingt minutes de trajets pour aller poster une lettre...), qu'un restaurant sympa venait d'ouvrir dans mon quartier ? En bref, j'aimerais arrêter d'aller trop vite et de prendre le temps de voir ce qui m'entoure. 

3 — Être plus ouverte aux autres. 
Grand secret : je n'ai pas énormément d'amis (non pas que ça me dérange). Les amis que j'ai, sont ma famille maintenant et je n'en veux pas spécialement une tonne, mais je trouve que c'est dommage de se restreindre à ce groupe fermé, sans s'arrêter deux minutes pour parler à cette fille qui bouquine un livre que j'adore et qui de ce fait, doit être géniale ! Nous sommes beaucoup d'êtres humains sur cette terre et ce qui est triste c'est que l'on en connait que très très très peu. J'ai toujours peur de passer à côté de quelqu'un d'intéressant, de fabuleux, juste par peur et timidité. 

4 — Arrêter de se prendre la tête. 
Ok, je ne suis pas du genre à me disputer (jamais), mais c'est vrai que quand quelque chose n'est pas comme je le veux, je me sens mal. Je trouve ça un peu bête de se mettre dans un état catastrophique par ce que notre colis n'est pas encore arrivé, parce qu'on a loupé notre tram, parce qu'on a rayé notre téléphone, parce qu'on a entendu des rumeurs sur notre compte... Oui, je suis la première à m'énerver pour rien, mais ça va changer. Je veux voir le positif, je ne veux plus que ces petites choses tâches ma bonne humeur. 

5 — Trop d'organisation, tue l'organisation. 
Oh mon dieu... mon deuxième plus gros défaut. J'organise toute ma vie de façon exagéré. C'est dommage, je réduis mes chances de faire de nouvelles choses en dirigeant ma journée sans laisser place à l'imprévu. J'ai déjà refusé un café avec des amis parce que ce n'était pas prévu et que j'avais autre chose à faire (alors que je ne voulais pas du tout faire cette chose et qu'elle n'était pas pressée...). Donc pour ce défit, j'aimerais arrêter de tout prévoir et me laisser trainer vers l'inconnu sans angoisser comme folle. 


Je suis consciente que cet article part dans tous les sens. Aujourd'hui, mon blog est plus un journal intime qu'une source de conseil, mais je me suis dis que peut être, quelque part, quelqu'un est comme moi et que je ne suis pas la seule à oublier de sourire. 
Le sourire est une arme puissante et je suis bien décidé à l'apprivoiser. Vous aussi ? 

Smile.
Coffee-Break, Tess

4 commentaires

  1. Ah, tu as bien raison là-dessus ! Je ne possède pas beaucoup d'amis non plus (d'ailleurs je suis plus à l'aise avec le sexe opposé qu'avec mon propre sexe, ça aide pas des masses !) mais comme toi je pense que l'ouverture d'esprit est la plus merveilleuse des choses. Je peux comprendre que certains préfèrent camper leurs positions par peur et conviction, mais je trouve juste dommage quand le refus vient de préjugés infondés.

    Le fait de se prendre la tête vient souvent du stress et de la susceptibilité, deux choses difficiles à améliorer mais qui pourtant valent la peine qu'on les surmonte.

    Merci pour ce joli partage ! :)

    bisous !

    Marion

    www.mangue-coco.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Tout d'abord, je suis comme toi, bien plus proche des garçons que des filles. Excepté ma colocataire (et meilleure amie) j'ai environ cinq amies filles dont je me sens proches, sinon, ce sont des mecs. Je me suis longtemps demandé pourquoi. Puis j'ai compris. En dehors de ma vie quotidienne, je ne suis pas du tout prise de tête avec mes amis. Je suis assez ouverte d'esprit et j'accepte facilement un opinion différent au mien, ce qui fait que je ne me dispute jamais. Les garçons sont davantage comme ça, contrairement à certaines filles. Je pense que je me suis orientée vers les garçons parce qu'ils étaient plus cool, moins sujets aux ragots etc...

      Pour ce qui est la socialisation avec des inconnus, j'ai encore du mal, mais maintenant j'essaye d'engager des conversations. Dans le tram, j'ai discuté avec un vieil homme au sujet de sa chienne trop mignonne avec qui il se promenait et je sais pas... c'était naturel et ça m'a donné le sourire.

      Merci pour ton commentaire !
      Bisous,
      -Tess

      Supprimer
  2. J'ai beaucoup aimé ton article ! Mon problème majeur c'est me prendre la tête pour tout et n'importe quoi alors je suis tout à fait d'accord avec toi il faut arrêter de se compliquer la vie.. ^^

    Bisous, Lisa
    www.lisa-dct.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! Je suis d'accord. Vivons notre vie pleinement et simplement.
      Bisous,
      -Tess

      Supprimer